Le diagnostic préimplantatoire a pour but d’augmenter les chances de voir naître des enfants sains, sans anomalies chromosomiques ni maladies héréditaires, en recourant à une technologie de pointe pour chacun des embryons préalablement obtenus dans le cadre d’une FIV.

médecin travaillant avec le microscope
Rectangle 84 (1)

30 ans d’expérience >

Rectangle 86 (1)

Sécurité garantie >

Rectangle 82 (1)

Service de haute qualité >

Rectangle 85 (1)

A l’avant garde technologique>

Rectangle 83 (1)

Pourcentage de réussite élevé>

Rectangle 87 (1)

Prix économiques >

Médecin avec des lunettes regarde à travers le microscope

En quoi consiste cette technique ?

Cela consiste à extraire une petite quantité de cellules (2 à 7) de chaque embryon qui est parvenu à évoluer jusqu’au stade de blastocyste expansé, stade qui est atteint au 5e ou 6e jour du développement embryonnaire. Une fois cette biopsie effectuée, les embryons sont vitrifiés, dans l’attente du résultat du laboratoire de génétique.

Les cellules obtenues par biopsie sont analysées pour savoir si l’embryon est porteur d’une anomalie chromosomique ou génétique. Seuls les embryons viables sont alors conservés en vue de leur futur transfert dans l’utérus de la patiente.

Cette possibilité de diagnostic est un soulagement pour de nombreux couples, puisqu’elle diminue les probabilités de fausses couches et augmente les chances d’avoir un bébé en bonne santé, tout en évitant la transmission d’une maladie donnée.

Rêves accomplis

“si nous pouvions mettre plus d'étoiles, on ne saurait mieux exprimé nos remerciement à Ginefiv, personnel accueillant , aimable et disponible! nous recommandons cette clinique volontiers Milles étoiles ne suffisent pas! merci GINEFIV”
angel Lukusa
“Nous sommes les heureuses maman de deux enfants via fiv. Seul point à améliorer selon moi la transmission des ordonnances suite aux echographies” 
 
 
 
Lucie Raoul
"Une magnifique aventure rendue possible grâce à l’accompagnement personnalisé et le professionnalisme de la clinique Ginefiv.”
 
 
 
Hdkzb Vfjfjdk
"Merci Ginefiv! Grâce à vous et à mon gynéco Dr Douard je suis maman d une petite depuis un an après . Ne vous découragez pas et gardez espoir les filles tout est possible en gardant le moral et en restant positif ."
papouha ferhat
Director, Client Services
"Personnel très à l'écoute et attentif mon beaucoup soutenu jusqu'au bout de mon parcours et maintenant j'ai un beau petit garçon alors je les remercie"
 
Sherline Michel
Director, Client Services

Dans quels cas le diagnostic préimplantatoire est-il préconisé ?

Il existe un large éventail de situations dans lesquelles un diagnostic préimplantatoire s’impose et cela n’est pas toujours lié à une maladie familiale, causée par des anomalies génétiques détectées et définies, un caryotype parental anormal, des antécédents de fausses couches à répétition causés par des anomalies chromosomiques de l’embryon, etc.

En règle générale, le diagnostic préimplantatoire est recommandé dans les cas suivants :

  • Pour les couples atteints ou porteurs de maladies d'origine génétique ou chromosomique qui risquent de les transmettre à leur enfant
  • Pour les femmes d'un certain âge
  • Pour les femmes sujettes aux fausses couches à répétition
  • Pour les femmes ayant déjà fait plusieurs tentatives de FIV sans succès

Les résultats du DPI sont-ils fiables ?

Même si la fiabilité du diagnostic est très élevée, il faut savoir qu’elle n’est pas garantie à 100 %. Les techniques biologiques comportent toutes un certain degré d’incertitude. Dans ce cas, étant donné que la quantité de matériel biologique disponible est très limitée, le fait de n’examiner qu’une seule cellule risque de donner un résultat qui ne soit pas représentatif en cas de mosaïcisme (c’est-à-dire si plusieurs lignées de cellules ayant une constitution génétique distincte coexistent dans le même organisme). Néanmoins, ce risque étant faible, le résultat fourni par cette cellule est considéré comme valable dans plus de 95 % des cas.

Votre première visite

Vous avez la possibilité de réaliser votre premère consultation sur place à la clinique ou par vidéoconférence. Choisissez l’option qui vous convient le mieux.

Contactez-nous

Nouvelles techniques