Le test de compatibilité génétique, qu'est-ce que c'est ?

Le test de compatibilité génétique est une étude dirigée dont le but est d’établir, pour les deux membres du couple, le statut de porteur ou non-porteur de certaines mutations susceptibles de provoquer des maladies récessives qui pourraient se déclarer chez les futurs enfants.

GINEFIV-(25)
Rectangle 84 (1)

30 ans d'expérience >

Rectangle 86 (1)

Sécurité garantie >

Rectangle 82 (1)

Assistance personnalisé >

Rectangle 85 (1)

A la pointe de la technologie >

Rectangle 83 (1)

Taux de réussite élevé >

Rectangle 87 (1)

Tarifs économiques >

Médecin avec des lunettes regarde à travers le microscope

En quoi consiste le test de compatibilité génétique ?

Le test de compatibilité génétique est un dépistage des mutations les plus répandues au sein de la population. Il s’agit de déterminer si une mutation associée à une certaine maladie est présente chez les deux géniteurs à la fois (dans le couple ou bien pour sélectionner un donneur compatible).

Rêves accomplis

“si nous pouvions mettre plus d'étoiles, on ne saurait mieux exprimé nos remerciement à Ginefiv, personnel accueillant , aimable et disponible! nous recommandons cette clinique volontiers Milles étoiles ne suffisent pas! merci GINEFIV”
angel Lukusa
“Nous sommes les heureuses maman de deux enfants via fiv. Seul point à améliorer selon moi la transmission des ordonnances suite aux echographies” 
 
 
 
Lucie Raoul
"Une magnifique aventure rendue possible grâce à l’accompagnement personnalisé et le professionnalisme de la clinique Ginefiv.”
 
 
 
Hdkzb Vfjfjdk
"Merci Ginefiv! Grâce à vous et à mon gynéco Dr Douard je suis maman d une petite depuis un an après . Ne vous découragez pas et gardez espoir les filles tout est possible en gardant le moral et en restant positif ."
papouha ferhat
Director, Client Services
"Personnel très à l'écoute et attentif mon beaucoup soutenu jusqu'au bout de mon parcours et maintenant j'ai un beau petit garçon alors je les remercie"
 
Sherline Michel
Director, Client Services

Quelles sont les mutations décelées au moyen du test de compatibilité génétique ?

Une fois la phase de dépistage réalisée, on passe à l’étude de comparaison (compatibilité) afin de détecter la présence éventuelle de la même mutation d’une maladie récessive chez les deux géniteurs. Grâce à ces informations, il est ainsi possible d’exclure un donneur non compatible. En outre, le couple peut se voir offrir la possibilité d’effectuer une sélection embryonnaire, de sorte à éviter le transfert d’un embryon porteur des deux mutations. Compte tenu du fait qu’il n’est pas possible à l’heure actuelle de détecter l’ensemble des mutations associées à toutes les maladies possibles, les parents doivent toutefois bien comprendre que le risque zéro n’existe pas en médecine.

Dans quels cas risquez-vous de transmettre une maladie à vos futurs enfants ?

Même si nous sommes en parfaite santé, nous sommes tous porteurs de mutations responsables de certaines maladies héréditaires récessives. Être porteur asymptomatique ne signifie pas être atteint de cette maladie ni avoir une prédisposition à en souffrir au cours de la vie, mais cela implique qu’il existe un risque de la transmettre à la descendance. Il convient donc d’être au courant de cette circonstance.

Lorsque les deux parents sont porteurs (symptomatiques ou asymptomatiques) de la même maladie génétique récessive, la probabilité d’avoir un enfant sain est de 75 % (dans 25 % des cas, l’enfant ne portera aucune des deux mutations et dans 50 % des cas, il sera porteur asymptomatique), tandis qu’il existe 25 % de probabilités qu’il présente des symptômes.

infographie compatibilité génétique

 

Quand parle-t-on de compatibilité génétique ?

En ce qui concerne une maladie génétique récessive donnée, on parle de compatibilité lorsqu’au moins un des deux parents n’en est pas porteur.

Dans quels cas recommande-t-on d'effectuer un test de compatibilité ?

  • Tous les couples peuvent effectuer ce test avant de matérialiser leur désir d’enfant, qu’ils cherchent à obtenir une grossesse naturelle (dans la mesure où il est bon de connaître le risque d’être atteint d’une maladie génétique) ou qu’ils envisagent de recourir à une technique de PMA.
  • La Société espagnole de fertilité recommande ce test aux couples qui vont suivre un traitement avec des gamètes (ovocytes ou spermatozoïdes) provenant d’un donneur. Cela permet en effet de sélectionner un donneur qui n’est pas porteur de la même mutation que le membre du couple qui fournit les autres gamètes. Nous utilisons ainsi tous les moyens à notre disposition pour minimiser les risques, tel que prescrit par la loi espagnole 14/2006 relative à la procréation médicalement assistée.

Que faire si une mutation est détectée ?

Lorsque le recours au don est nécessaire (femmes seules, couples de femmes ou couples dont l’un des conjoints ne peut apporter de gamète), si une mutation est détectée, on cherchera un donneur qui ne soit pas porteur de cette même mutation (en plus de veiller à sa compatibilité du point de vue du phénotype et du groupe sanguin).

Si une mutation du même gène est détectée chez les deux membres du couple, plusieurs solutions sont possibles pour minimiser le risque d’avoir un enfant atteint de la maladie :

  • Couples dans lesquels les deux partenaires apportent leurs propres gamètes : fécondation in vitro avec DPI.
  • Couples dans lesquels l'un des partenaires renonce à utiliser ses gamètes : recours à nos donneurs génétiquement sélectionnés, à travers le système de compatibilité des donneurs de Ginefiv.

Votre première visite

Vous avez la possibilité de réaliser votre premère consultation sur place à la clinique ou par vidéoconférence. Choisissez l’option qui vous convient le mieux.

Contactez-nous

Nouvelles techniques