Nouveauté : pré-diagnostic en ligne gratuit et sans engagement

Plus de renseignements
calculo dias fertiles

La température basale: qu’est-ce que c’est et comment la calculer?

22 avril, 2021

Categoría

La température basale est la température la plus basse que va atteindre le corps au repos, normalement pendant le sommeil. Il s’agit donc de la température du corps au réveil, avant même que nous soyons sortis du lit. La lecture quotidienne de la température basale permet de calculer les jours de fertilité du cycle menstruel d’une femme. Comment cela est-il possible ? La température corporelle basale varie tout au long du cycle menstruel. Juste après l’ovulation, l’ovaire sécrète de la progestérone, c’est pourquoi, nous savons que cette température augmente de 0,3 à 0,5 degrés et restera élevée jusqu’à la prochaine période menstruelle. 

Par conséquent, tenir un registre de votre température basale tout au long du cycle peut vous aider à calculer vos jours de fertilité de façon simple, peu onéreuse, augmentant ainsi vos chances de tomber enceinte.

Prendre sa température basale

 
La mesure de la température basale est en soi un processus simple mais demande beaucoup de persévérance et requiert le respect de certaines règles.
Chaque jour, à partir du quatrième ou du cinquième jour du cycle et jusqu’au premier jour du cycle suivant, toujours avant de vous lever du lit, prenez votre température par voie orale, rectale ou vaginale.

  • Par voie orale: mettez la pointe du thermomètre sous la langue et gardez la bouche fermée.
  • Par voie vaginale : introduisez le thermomètre à l’intérieur du vagin.
  • Par voie rectale : utilisez de la vaseline ou du lubrifiant et insérez la pointe du thermomètre dans le rectum tout en maintenant une position fœtale.

Pour ce faire, utilisez un thermomètre à mercure ou numérique. Il est important de toujours prendre votre température basale à la même heure et après un minimum de trois heures de sommeil.

Il convient également de noter les variations de l’heure de la prise car, si elle est prise une heure plus tard, la température basale peut augmenter d’un dixième ou diminuer d’un dixième si elle est prise une heure avant l’heure habituelle. Vous devrez également tenir en compte les facteurs pouvant affecter la température (un diner copieux, un rhume, la consommation d’alcool, l’heure du coucher, la prise de médicament, un changement de thermomètre, etc…).

Si vous utilisez un thermomètre à mercure, la température de ce dernier doit descendre tous les soirs en dessous de 35ºC. Si vous prenez votre température par voie orale, vous devrez le laisser dans la bouche 5 minutes contre 3 minutes dans le cas d’une prise par voie rectale ou vaginale.

Si vous utilisez un thermomètre numérique, après environ 60 secondes, le thermomètre émettra un bip afin de vous indiquer que la température est prise.

Si vous travaillez de nuit, vous devrez prendre votre température après la période de repos la plus longue.

 

Enregistrer la température basale

 
Afin d’enregistrer vos températures, dessinez un graphique dont l’axe vertical correspond à la température et l’axe horizontal correspond aux jours du cycle. Chaque jour, lorsque vous prenez votre température, notez-la sur le graphique afin de pouvoir former une courbe par la suite.

Cela vous permettra de vérifier l’écart (entre 0,2 ºC et 0,5 ºC) qui se produit à un moment déterminé du cycle, juste au moment où l’ovaire commence à produire de la progestérone, soit un jour après l’ovulation. Vous ne pourrez pas identifier le moment exact de l’ovulation de façon claire, mais, en sachant que la période de fertilité commence 4 jours avant la date de l’ovulation et se termine environ 24 heures après, il vous sera facile d’établir un lien plus au moins régulier des jours les plus fertiles de votre cycle. 

Il est important que vous preniez en compte le fait que vous ne pourrez pas enregistrer le moment de l’ovulation avant qu’il ne se produise. C’est pour cela qu’il est recommandé de réaliser un contrôle de la courbe de la température basale pendant au moins deux cycles menstruels consécutifs avant de pouvoir réaliser une interprétation fiable des résultats.

Comportement de la température basale au cours du cycle

Durant les premiers jours du cycle, la température oscille généralement entre 36 °C et 36,6 °C.

25 heures après l’ovulation, la température augmente fortement de 0,3 °C à 0,5 °C.

Un ovule vit environ entre 12 et 15 heures. Par conséquent, avoir des relations sexuelles après la hausse de la température ne permet pas la fécondation.

La température baisse à nouveau immédiatement après l’apparition des règles, à la fin du cycle.

Comment connaitre les jours de fertilité ?

 
Si pendant plusieurs mois vous observez un schéma régulier (hausse de la température à partir du même jour), vos jours de fertilité correspondront aux jours précédant la hausse de la température.

Avoir des relations sexuelles les jours précédant ce changement de température augmentera vos chances de tomber enceinte.

En effet, bien que le changement de température ne se produise que 24 heures plus tard, vous aurez déjà ovulé et l’ovule sera prêt à être fécondé.

Souvenez-vous que la mesure et l’enregistrement de la température basale est une des diverses méthodes que vous pouvez utiliser afin de connaître vos jours de fertilité. La mesure de la température basale est une méthode relativement efficace mais il existe des facteurs qui peuvent altérer sa mesure. De ce fait, il est plus sûr de combiner plusieurs méthodes de contrôle de l’ovulation, comme par exemple observer le cycle menstruel sur un calendrier voire même observer les pertes vaginales.

Conseils pour la mesure de la température basale:

  • Notez la température basale tous les jours du cycle à partir du quatrième ou cinquième jour de la menstruation.
  • En allant vous coucher, laissez le thermomètre à portée de main afin de ne pas avoir à vous lever du lit pour l’attraper. Si vous devez vous lever ou le chercher, la mesure ne sera pas bonne.
  • Prenez votre température basale pendant plusieurs mois afin de pouvoir détecter de possibles irrégularités dans le cycle et établir votre calendrier.
  • Si vous avez de la fièvre ou êtes malade, les données de ces jours-là ne serviront pas mais il convient de noter que vous avez été malade.
  • Essayez d’utiliser toujours le même thermomètre et ne pas en changer au cours du cycle.
  • Prenez toujours votre température de la même façon.

Ginefiv